Vos enfants sont-ils à jour dans leur calendrier de vaccination ? Et vous ?
Petite piqûre de rappel…

En ce début d’année scolaire, en plus du check-up de la vue ou de l’audition de votre enfant, ne manquez pas de jeter un œil sur son carnet de santé… et sur le vôtre.

Aujourd’hui en France, en plus des vaccins contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite, huit vaccins sont devenus obligatoires pour tous les enfants nés à partir du 1er janvier 2018.

Il s’agit des vaccins contre l’Haemophilus b, l’hépatite B, la coqueluche, la rougeole, les oreillons, la rubéole, le pneumocoque et le méningocoque.

Pour les enfants nés avant le 1er janvier 2018 comme pour les adultes, seuls les rappels des trois premiers vaccins cités (diphtérie, tétanos et poliomyélite) sont obligatoires ou nécessaires, mais d’autres peuvent être recommandés en fonction de chaque cas particulier.

Un “rattrapage” contre les infections à Papillomavirus humains (HPV), un virus responsable de la survenue de cancers du col de l’utérus, est ainsi notamment recommandé pour toutes les jeunes filles non vaccinées, jusqu’à l’âge de 19 ans.

La vaccination contre le zona est indiquée chez les personnes âgées de 65 à 74 ans inclus.

La vaccination contre la grippe est pour sa part recommandée, chaque année, principalement pour les personnes à risque de complications telles que les personnes âgées de 65 ans et plus, celles atteintes de certaines maladies chroniques, les femmes enceintes et les personnes obèses.

Depuis Louis Pasteur, les vaccins ont permis de sauver de très nombreuses vies à travers le monde, principalement en évitant les épidémies. L’OMS estime que 2 à 3 millions de vies humaines sont encore sauvées chaque année grâce à ce simple geste de prévention.

Pour plus d’informations

GMI vous invite à consulter le site www.vaccination-info-service.fr du Ministère chargé de la Santé.